Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Recherche

Archives

8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 16:33

Paris 1900, c'est les fastes de la Belle Epoque, "un moment de grand optimisme et de paix où tout le monde est persuadé que se clôt un grand siècle d'inventions technologiques et de bouleversements politiques pour un avenir radieux" (malheureusement l'histoire montrera le contraire).

Paris 1900, c'est la grande exposition universelle qui attira en 6 mois , 51 millions de visiteurs, et c'est la superbe expo qui se tient jusqu'au 17 Aout au Petit Palais, construit justement à cette époque pour offrir un écrin à l'art.

Peinture, sculpture,arts décoratifs...s'exposent dans un grand nombres de Salons :

WP 20140613 013

WP 20140613 014

 

DSCN7256

DSCN7257

Deux peintures satiriques d'Albert Guillaume, peintre, caricaturiste et affichiste de l'époque.


DSCN7258

DSCN7259

DSCN7266

Deux magnifiques vases de la Manufacture de Sèvres.

 

DSCN7264

Biscuit de porcelaine de la même manufacture.


WP 20140613 003

Peigne Art Nouveau de Lalique en corne, argent et émail.

 

La Belle Epoque, c'est aussi la fête et les spectacles et attractions en tout genre.

WP 20140613 031

Affiches de Toulouse-Lautrec pour deux célèbres cabarets.

WP 20140613 033

 

WP 20140613 040

Deux affiches de Mucha pour des pièces de théatre.

 


Tout ce petit monde qui rit, qui danse, qui fume et qui boit a des moeurs un peu légères et se retrouve dans les maisons closes...

Siège d'amour conçu pour 3, du roi Edouard VII d'Angleterre amateur des nuits parisiennes ( je ne vous en explique pas le fonctionnement...je laisse libre cours à votre imagination )

WP 20140613 038

 

 

Paris 1900, c'est enfin le mythe de la Parisienne, qui selon un chroniqueur de l'époque "...diffère des autres femmes par l'élégance pleine de tact, appropriée à chaque circonstances de la vie; ses caractéristiques sont la sobriété, le goût, une distinction innée et ce quelque chose d'indéfinissable que l'on ne trouve que chez elle, mélange d'allure et de modernisme que nous appelons le chic".

WP 20140613 021

 

Désormais c'est dans la rue où se croisent aristocrates, bourgeoises et simples modistes que la mode se fait.

La Haute Couture  naît à cette époque avec le couturier français d'origine britanique, Charles Worth qui habille les femmes les plus élégantes comme la comtesse de Greffulhe photographiée ici par Nadard :

greffulhe nadar 1886

 

Les grands magasins démocratisent la mode et créent les fameux catalogues de mode qui donnent la clé du "chic parisien".

FOT803B

 

Les ouvrages de dames connaissent un succès croissant; et pas de bel ouvrage sans boîte à couture...

En voici une à faire pâlir d'envie les bricoleuses que nous sommes...

WP 20140613 024

 

WP 20140613 026

WP 20140613 025

 

Je vais arrêter là cette visite.

Il y aurait encore tellement de choses à dire et mon article serait trop long!

Je ne peux que vous recommander d'aller voir cette exposition, vous serez étourdies par sa richesse.

Bonne journée et bisous à toutes.

parisienne

Partager cet article

Repost 0
Published by célisa - dans Expositions
commenter cet article

commentaires

Couson 12/07/2014 10:48

Merci, c'est tout ce que j'aime! Le peigne est craquant!

chantal 11/07/2014 11:58

Merci, Merci, Merci, Elisabeth, moi qui n'ai pas eu le temps de visiter cette exposition lors de mon passage à Paris.... mes yeux se régalent.

FrancoiseM 10/07/2014 20:33

Merci pour ce beau récit !
Trop long ? non j'en veux bien encore !!!
Bisxxx et bon week-end.

les petites Eugénie 10/07/2014 07:38

Magnifique ! Je viens de passer un bon moment, merci !
Bonne journée !

Mamilou 09/07/2014 21:45

Un grand Merci pour ce magnifique reportage !!!
Chantal ou Mamilou